Jeux de grattage: les Français adorent gratter des cartes

Gratter des cartons rapporte de l’argent mais pas uniquement aux parieurs:

Record battu pour le nombre de paris en 2011 en France avec pas moins de 72 millions d’euros dépensés sur les jeux à gratter Illiko de la FDJ, à la loterie, au poker, au casino ou encore aux paris sportifs.
Les mises ont été effectué aussi bien devant leur écran de PC qu’auprès des kiosques de l’hexagone.
La France compte environ 21 000 000 de joueurs réguliers qui dépensent en moyenne 70 euros par semaine pour tenter leur chance de devenir millionnaire ou encore de sortir de la crise financière.

Jeux de grattage: les Français adorent gratter des cartes

Pourquoi les jeux de grattage Illiko ont autant de succès ?

Christophe Blanchard-Dignac, le PDG de la FDJ assure que le succès de ces tickets réside dans le faite qu’ils créent un lien social et permettent aux uns et aux autres de se rencontrer et de discuter de tout et de rien a t-il déclaré au micro d’Europe1.
Pour information, il y a 36 000 points de ventes partenaire de la Française des Jeux et ce dans 12 000 communes ce qui crée une relation de confiance entre les parieurs et les détaillants.
En 2011, le chiffre d’affaires de la Française des Jeux a explosé pour attendre les 10 milliards d’euros.
En huit ans, les dépenses des français ont augmenté de 48 euros à 70 euros par semaine selon l’enquête réalisé par l’AFP.

Les casinos souffrent de la concurrence:

Pour les paris hippiques et les jeux de grattage en ligne, la Française des Jeux détient toujours le monopole et ce malgré l’ouverture du marché des jeux d’argent sur le net le 8 juin 2010.
Ces deux opérateurs ont même connu une hausse de leur chiffre d’affaires qui est de 10,5 milliards d’euros pour la FDJ et 9,5 milliards pour le PMU.
Par contre, les 200 casinos en dur français ont souffert de la concurrence en enregistrant une baisse de leur Produit Brut des Jeux de 7%.

Share This: